Qui sommes nous ?

Le groupe

Présidente : Clotilde Collier

Secrétaire : Magali Sabatié

Trésorière : Sara Combes

Responsable éditorial : Aurélia Guy

L’idée

L’idée de monter une maison d’édition vient du désir de promouvoir de nouveaux auteurs, surtout issus de rencontres.

Comment laisser dormir ces trésors humains que sont l’écriture, la création, la ré exion, la recherche (naturaliste, écologiste, botanique, artistique, montagnarde, agricole…) ? À première vue, nous trouvons cela enthousiasmant et porteur.
L’histoire pourrait s’arrêter là. Notre engouement pour le livre, la transmission de la connaissance de notre territoire de notre patrimoine qui sera laissé à nos enfants, nous pousse à aller plus loin.

Encourager des auteurs, les suivre, les accompagner pour o rir leurs connaissances aux lecteurs, dans un objet esthétique et de qualité a un sens incontestable pour nous.

Informer, inviter à contempler et découvrir la nature en espérant que cela donne envie de mieux la comprendre et de la respecter ; voilà nos aspirations.

Avec cette maison d’édition, notre objectif est celui de nous attarder sur une vision particulière

(art et nature) de notre patrimoine pyrénéen et le valoriser.

À l’heure du développement durable des patrimoines, c’est un moyen culturel de le redécouvrir et de l’apprécier.

Les Pyrénées pour parler d’art et de sauvage !

Tout d’abord un choix. Nous vivons dans les Pyrénées, au-dessus d’Aspet.

Comme son nom l’indique de fait, la nature implique une forme d’excentration.

Le problème étant que l’accès à une dynamique culturelle se trouve essentiellement en ville.

Comment relier ces deux entités ? Nature et Culture !

En restant ici et en créant cette maison d’édition, nous souhaitons nous inscrire activement dans notre territoire et mettre en place quelque chose de vivant, de dynamique avec des parutions de livres. C’est notre réponse pour joindre ces deux cultures.

Nous trouvons tout aussi fabuleux, et nous écoutons avec le même engouement, des belles-âmes nous raconter ou nous enseigner leurs découvertes sur nos montagnes pyrénéennes. Ils ont une, deux, voire trois générations de plus que nous, ce qui ne leur enlève pas leur jeunesse!! Les entendre raconter leur passé nous aide à comprendre un peu mieux l’histoire et les enjeux de cette région, ses moeurs et ses coutumes. Ainsi, nous comprenons l’intérêt de cette transmission qui donne à ré échir avec plus de largeur d’esprit le monde qui nous entoure, le respect qu’il suscite. Aussi, le souhait de participer en étant un maillon de la chaîne entre l’auteur et le lecteur pour cette transmission s’impose à nous.

Comment ?

Un travail au profit du développement durable des patrimoines

Par le biais d’une maison d’édition.

Il ne s’agirait pas seulement de complicité entre l’auteur et son interprète (en l’occurrence son éditeur), mais d’intelligence concordante des moyens des partis, latents ou manifestes, pour œuvrer pour un même dessein.

Il s’agirait de mettre en avant un auteur rencontré et surtout ses idées, ses recherches, son travail dans l’optique d’œuvrer pour la transmission de la beauté et de la richesse de notre patrimoine.

C’est en développant notre savoir-faire que nous souhaitons nous investir dans cette as- sociation pour le mettre en valeur et le promouvoir. Faire découvrir nos Pyrénées, c’est partager une histoire commune.

Avec les éditions la Cassignole qui opte pour un regard particulier nous voyons déjà de potentiels lecteurs s’émerveillant devant les petits trésors de nos montagnes et bien d’autres curiosités !

Une ligne éditoriale Pyrénéenne

À travers l’édition de récits documentaires, de livres pratiques, sur la nature, sur l’art, livres régionalistes ou écologistes, les éditions la CASSIGNOLE voudraient di user et promou- voir des ouvrages des Pyrénées dits « archivistes », de collecte qui stimuleraient la curiosité d’un public avide de connaissance. Informer, émouvoir, inviter à contempler et à découvrir la nature sous ses di érents aspects, graphique, pictural, sémiotique, historique…

En espérant donner envie de mieux la comprendre et de la respecter.

Pour aller plus loin, origine du nom, résidence

Sensible aux traces de granges restantes, témoignages de l’architecture montagnarde laissée par nos ancêtres, nous oeuvrons depuis quelques années à en réabiliter certaines, avant qu’elles ne s’écroulent.

Placée face à Cagire, une grange est presque nie. Elle porte le nom du lieu dit «La Cas- signole», qui veut dire en Occitan, «la chêneraie», aussi est à l’origine du nom de la maison d’édition.

Cette grange est le fruit de l’inspiration d’une réabilitation pour un espace créatif qui pour- rait prendre forme d’une résidence d’artiste.

L’idée poussée à son bout, serait d’accueillir, tout chercheur “du paysage”: artiste plasticien, musicien, écrivain, photographe, sociologue, ethnologue, paysagiste, naturaliste, botaniste, jardinier, danseur, artisan, étudiant…

La grange de la Cassignole se voudrait être un espace d’inspiration, d’incubation créative, d’expérimentation, de recherches…

Ce lieu o re le cadre d’une réelle immersion dans le paysage et l’expérience profonde d’un rapport à la nature. En échange, l’association de la maison d’édition la Cassignole pourrait envisager de publier une trace de cette recherche : texte, image, son, vidéo, dessin, pein- ture….

A faire à suivre….